Cucurbitacées, les rois des veloutés !


22 décembre 2020 - 258 vues

L’hiver s’installe derrière nos portes, les légumes ramassés à l’automne vont nous permettre de concocter de délicieux veloutés, des soupes échauffantes.

Bien sur tous les légumes sont les bienvenus pour confectionner ce plat chaud, sain, et qui peut être très bon, s’il vous plaît n’en doutez pas !

Plusieurs options se présentent à notre imaginaire en évoquant les soupes :

  • Une grimace traduisant les doutes face au côté gourmand de la chose.
  • Un ”Humm” de confiance en imaginant déjà l’assiette fumante.
  • Un rictus interrogateur qui pose la question de «ai-je des légumes ? »
  • Un regard hagard traduisant un désintérêt certain.
  • Des yeux gourmands devant un velouté chaud orange vif.

Que l’on propose un potage où les végétaux sont coupés menus, ou bien un velouté où les ingrédients sont mixés, ces mets hivernaux ont plus d’une surprise possible.

Pour beaucoup d’entre nous, potirons et potimarrons sont les seigneurs de ces purées tant onctueuses que goûteuses.

Quelques notions sur ces fameux fruits de légumes :

Potiron et potimarron sont deux plantes de la famille des cucurbitacées, mais de deux espèces distinctes, tous les deux sont originaires d’Amérique du Sud. 

Certains potimarrons étaient cultivés presque exclusivement au Japon ; ils en ont hérité des noms typiques comme Huchiki Kuri ou Hokkaido pour ne citer qu’eux.

Les formes et couleurs de ces différentes espèces sont assez variées :

Huchiki Kuri est le plus courant et le plus précoce, orangé vif en forme de poire.

Hokkaido vert sombre, plus tardif et en forme de mini courge.

Tous les potimarrons se distinguent par leur chair jaune orangée à la saveur de châtaigne et par leur texture d’un velouté exceptionnel, lorsqu’il est cuit ! 

Ce légume si séduisant réserve pourtant à celui ou celle qui l'épluche son côté rebel, sa peau est coriace et il faudra se munir d’un bon couteau et d’attention pour mener à bien cette opération. Certains préfèrent ne pas l’éplucher, sans être gênés par la différence de texture, d’autres mettent un point de sensibilité à ne récupérer que la partie la plus moelleuse.

Deux autres espèces de cucurbitacées que l’on trouve aussi couramment aujourd’hui :

Courge Butternut possède un goût délicieux de beurre noisette.

Courge spaghetti ou « spaghetti végétal » : fruit de couleur jaune pâle à blanche. Après cuisson, la chair se défait en filaments rappelant les spaghettis. 

 Capture d’écran 2020-12-18 à 00.09.51.png (177 KB)

Courges et potimarrons, s'ils restent incontournables en purée, se cuisinent à toutes les sauces. Leur côté très doux permet de les utiliser pour faire des gâteaux sans trop ajouter de sucre.

On peut également les cuire au four: découper le haut, enlever les graines et remplacer par des ingrédients de votre choix, crème fraîche ou végétale, fromage, lardons, châtaignes, … la chair cuit lentement en s’imprégnant des saveurs de la farce.

 

Et pour conclure … pourquoi pas un Haïku*:

Cucurbitacée 

Sous la langue un chaud velours

Parfum d’hiver


*Définition Larousse : Petit poème de dix-sept syllabes, en trois vers (respectivement de 5, 7 et 5 syllabes), le haïku fut l'un des genres poétiques privilégiés de la littérature japonaise classique. Reposant sur une extrême concision formelle et usant parfois de l'humour pour suggérer un sentiment et non l'exprimer, il évoque en général un paysage ou un état d'âme.

[La P'tite recette d'Agnès]

Velouté de potimarron aux châtaignes pour 4 à 5 personnes

Un potimarron orange* ou vert* d’environ 1 kg

Une douzaine de châtaignes cuites

Racines*râpées de gingembre et curcuma, 1 cuil à soupe de chaque

15 cl crème d’amande ou de coco ou d’avoine, ou crème fraîche

15 cl de lait végétal ou autre 

Sel et poivre à son goût

 

*1/2 cuillère à café en poudre de chaque, si vous préférez

*l’orange est bon et plus facile à éplucher

*le vert est plus moelleux et une saveur délicieuse

Ustensiles : Un Opinel, une casserole qui vous plaît, une râpe fine, un mixeur.

Préparation :

Le plus « difficile » sera d’éplucher votre potimarron, le cuire en morceaux, à la vapeur 20 minutes.

Dans votre casserole, mettez tous les ingrédients sauf les châtaignes, chauffez doucement puis mixez le tout. Hachez les châtaignes au couteau puis les ajouter, rectifiez votre velouté en ajoutant un peu de lait ou de crème … c’est prêt ! 

Par gourmandise, on peut agrémenter cette préparation avec un peu de comté ou autre fromage.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article