De Domessin au camp de réfugiés de Moria, Sylvie amorce un élan de solidarité


24 octobre 2020 - 1008 vues

Décembre 2019, Parwana Amiri, 15 ans, jeune réfugiée afghane, vit au camp de Moria, à Lesvos en Grèce, elle écrit les Lettres de Moria afin de dénoncer la situation. A Domessin, Sylvie Lacoste - aussi connue sous le nom Fleur de Courge - entre en contact avec cette jeune femme sur facebook à la lecture de ses lettres. Naît alors une volonté de créer des échanges, de partager, France et Grèce, une jeune afghane artiste et une artiste française engagées ensemble, une seule voix.

De ce lien, de cette unique voix, et de ce prénom Parwana (qui signifie papillon) émerge alors une correspondance régulière et une idée : Butterfly Solidarity, One Voice.

Septembre 2020, suite à l'incendie de Moria, face à des centaines de personnes qui vivent à même le sol, portant leurs enfants d'un bras et leurs affaires de l'autre, Sylvie décide d'aller sur place, évaluer les besoins sur le terrain et mettre en place des solutions matérielles immédiates. Une équipe prend le pas de cet élan et concrétise l'association en France pour créer un soutien quotidien sur place où tout manque.

Grâce à un budget obtenu par la vente de créations et d'oeuvres d'art sur le groupe Facebook Les Fées Papillons pour Butterfly Solidarity, et via les réseaux des uns et des autres, l'association agit désormais quotidiennement avec les réfugiés. Lait en poudre, biberons, accompagnement moral, partage créatif, recensement et estimation des besoins, chaque jour est un défi.

Présente sur place et forte de ce soutien de masse, l'association espère étendre son réseau afin de sensibiliser un plus grand nombre de personnes à cette situation aussi injuste qu'indéfinissable.

Comment soutenir cette initiative ?

Plusieurs solutions sont envisagées pour aider l'association. Si vous créez, peignez ou tricotez, vous pouvez mettre une de vos créations aux enchères au profit de l'association via le groupe public facebook Les Fées Papillons pour Butterfly Solidarity. Vous pouvez également faire un don  rendez vous sur la cagnotte en ligne sur Colleo au nom de Butterfly Solidarity, ou acheter une des créations disponibles en ligne.

Il est aussi possible de donner du temps et faire partie de l'équipe. Pour cela, il vous suffit d'envoyer un message sur la page Facebook ou par mail à butterflysolidarity@gmail.com

Photo : Sylvie Lacoste à son arrivée 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article