Fourmilienne, la petite bête qui monte, qui monte.

11 janvier 2019 - 126 vues

Epicerie, jardin partagé, ressourcerie et citoyenneté : voici les 4 unités qui composent Fourmilienne, association qui a vu le jour à Yenne suite à une rencontre entre Tifen Ducharne et Gwenaëlle Jouvray.

Au démarrage du projet en 2014, des ateliers lors des Temps d’Activité Périscolaire désormais disparus, l’installation de composteurs collectifs au bas d’immeubles, puis l’officialisation de l’association collégiale qui a réunit de nombreux habitants.

Aujourd’hui, l’association a grandi et fédère près de 100 adhérents, une service civique, une vingtaine de bénévoles actifs et une salariée à mi-temps. L'effectif est conséquent mais la tâche est grande. L’objectif de l’équipe pour 2019 est de stabiliser l’existant en salariant des personnes et pour cause, Fourmilienne gère à ce jour une friperie (Au papillon mignon, 2 faubourg des capucins), une recyclerie (rue de la Graville), une épicerie (44, rue des Prêtres), des composteurs, un jardin partagé et des ateliers “dans et hors les murs”, et souhaite désormais stabiliser les actions existantes.

Plus d'infos : www.fourmilienne.fr

Dans quelques semaines, vous retrouverez un large portrait de Fourmilienne et de ses actions dans un nouveau support d'informations naissant sur le territoire... Affaire à suivre...

Photo : une partie de l'équipe bénévole de Fourmilienne dans la recyclerie

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article