Une pétition pour sauver les dessertes ferroviaires en Avant Pays Savoyard

06 novembre 2018 - 937 vues

Après avoir connu des déboires pour se déplacer sur la ligne Chambéry - Lyon pendant plusieurs mois de rénovation totale de la ligne ferroviaire St André le Gaz - Chambéry, voilà que cette rénovation ne servira pas les intérêts des habitants du territoire. 

Dès le 9 décembre prochain, la desserte ferroviaire entre Lyon et Chambéry via Pont de Beauvoisin et Lépin-le-Lac La Bauche va voir ses desserte amoindries sur ces deux dernières gares.

        AVANT le 9/12/2018                                 APRES le 9/12/2018

Il suffit de jeter un oeil aux dépliants fournis par la SNCF (ci-dessus) pour constater que 75% des dessertes sur Pont et Lépin seront supprimées, condamnant la population à prendre la voiture ou le car, engendrant des coûts exponentiels d'autant plus avec la hausse des prix du carburant, mais aussi de la fatigue, du stress (les temps de trajet sont doublés et rappelons que beaucoup d’habitants de l’Avant Pays travaillent dans les bassins chambériens et aixois (lyonnais pour certains), et de l’incompréhension à l’heure où l’on prône les modes de transport doux.

Une pétition a été mise en ligne à l'initiative de citoyens et sera adressée au Conseil Régional ainsi qu'une demande de réunion publique avant la fin de l'année car l’Avant Pays Savoyard semble moins bien loti que les autres régions puisque si 75% des trains sont supprimés sur les dessertes concernées, les autres lignes de la région Rhône-Alpes n’auront que 10 à 20% de suppressions.

A ce jour nous avons contacté SNCF Réseau pour de plus amples informations et attendons des réponses que nous communiquerons sur notre site.