[Les Astuces d'Audrey #7] ou 7ème raison : réussir votre storytelling !


24 mai 2021 - 653 vues

Aujourd’hui je vous donne les clefs pour réussir votre storytelling !

 audrey7-3.png (461 KB)

Derrière ce terme très à la mode se cache une véritable arme de bataille marketing. En effet, c’est grâce au pouvoir enchanteur de leur l’histoire que certaines grandes marques réussissent avec brio ! Mais Attention, le storytelling est un art ! 

 

Comment maîtriser cette technique de communication en plein essor ?

 

#1 Pour faire du storytelling : 

Vous devez donner l’envie de connaitre l’histoire

Lorsque vous réalisez un storytelling, vous vous apprêtez à divertir vos lecteurs. Il est donc important de les mettre en condition. 

Dès le départ, mettez de l’émotion, encore de l’émotion, et même encore un peu…

Lorsque vous regardez un film, vous n’aimez pas qu’il soit ennuyeux ? En storytelling, c’est pareil ! Une fois terminé, demandez-vous quelles émotions le texte vous a procuré ?

audrey7-7.png (964 KB) 

#2 Le héros de votre storytelling :

Toute bonne histoire commence avec un héros. 

Pour bien débuter votre histoire, posez-vous les questions suivantes :

Qui est votre héros ?

Quelle est sa situation de départ (une situation peu satisfaisante) ?

Quelles sont ses forces et ses faiblesses ?

Quel est son problème (dont il n’a pas vraiment conscience) ?

Quel va être l’élément déclencheur de sa prise de conscience ?

audrey7-4.png (545 KB) 

#3 Le but de votre héros :

Tout bon storytelling doit avoir un objectif/but précis.

Au départ, votre héros se rend compte de son problème. Il n’est pas heureux et il cherche des solutions pour s’en sortir. Il prend son destin en main, et commence à agir de manière différente. Un univers nouveau s’ouvre à lui. Un peu comme s’il découvrait la vie sous un autre angle.

Votre storytelling doit captiver vos lecteurs à l’aide de rebondissements.

Avec ses forces et ses faiblesses, il franchit les obstacles, parfois avec difficulté, pour finalement en sortir grandi. Mais pour arriver à l'aboutissement, il doit avoir un but précis à atteindre.

 audrey7-5.png (413 KB)

#4 L’élément perturbateur, l’obstacle :

Un “bon” ennemi, (qui n’est pas forcément un gros méchant) revient sans cesse mettre des bâtons dans les roues de votre héros. Et pour que ce soit un succès, posez-vous les questions suivantes :

Quelle est cette force invisible, ce concept ou cette personne malfaisante qui vient briser les rêves de votre héros ?

Quelles sont ses techniques pour le mettre à terre ? Est-ce insidieux, ouvertement assumé ?

Quel est l’élément ou l’évènement qui fait le plus souffrir votre héros ?

 audrey7-2.png (1009 KB)

#5 Dénouement avec la morale de votre histoire :

Une morale n’a pas besoin de révolutionner le monde. Elle a juste besoin de faire sens pour le héros. Votre héros a accompli un petit “miracle” et vous devez pouvoir en tirer des conclusions pour vos lecteurs, pour les inciter à changer d’état d’esprit. Parce que finalement, c’est le but de votre storytelling : raconter votre pourquoi, ce qui vous motive et vous anime. Ce qui se trouve au fond de vous, dans vos tripes.

 

Si vous souhaitez en savoir plus : 2 posts sont à découvrir sur mon compte Instagram.

https://www.instagram.com/p/CNsv1AJhcY3/?utm_source=ig_web_copy_link

https://www.instagram.com/p/COh-rthBmLk/?utm_source=ig_web_copy_link

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[COMMUNICATION] Une communication digitale com’elle !

Vivez vos réseaux sociaux autrement.

Retrouvez tous les 15 jours les Astuces d'Audrey sur http://info-pla.fr/

Plus d'infos, rdv sur : 

Page Facebook : @Audrey_Community Manager

https://media-com-moi.fr/

Crédits photos : https://pxhere.com/fr

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Si vous souhaitez rejoindre de collectif INFO-PLA, n'hésitez pas à nous contacter.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article